Chercheur

Julie Achim
Ph. D.

Psychologue clinicienne
Professeure agrégée
Faculté des lettres et sciences humaines, Département de psychologie
Université de Sherbrooke

Chercheuse régulière au CRCLM

Julie Achim (Ph.D.) est psychologue clinicienne et professeure agrégée au Département de psychologie de l’Université de Sherbrooke – campus de Longueuil. Elle enseigne l’évaluation et la psychothérapie au niveau des programmes de doctorat au sein des profils spécialisés en enfance et en adolescence qu’elle a contribué à mettre en place. Préalablement à son poste universitaire, elle a travaillé à titre de psychologue clinicienne en milieu hospitalier dans un service de pédopsychiatrie. Ses travaux de recherche sont de nature clinique et s’articulent autour de deux principaux axes : 1) la transition à la maternité, le rapport au corps et à l’alimentation des nouvelles mères, les relations précoces mère-enfant ainsi que leurs liens à l’adaptation et à la psychopathologie et 2) les capacités de mentalisation des jeunes parents et de leurs enfants, leurs liens à l’adaptation et à la psychopathologie ainsi que les interventions thérapeutiques basées sur la mentalisation. Depuis 2014, la Pre Achim contribue également à la formation d’agents de santé maliens aux problématiques de santé mentale ainsi qu’à la réalisation d’une recherche action visant à en évaluer les retombées. Ses recherches visent essentiellement à mieux comprendre le rôle que jouent différents facteurs de risque et de protection (plus particulièrement la mentalisation et le rapport à l’alimentation) au sein des trajectoires développementales des enfants et des nouvelles mères ainsi qu’à développer des méthodes d’évaluation et d’intervention ciblant les difficultés qu’ils et elles présentent à ces égards.

Elle est aussi membre experte en santé mentale au Centre interdisciplinaire de développement international en santé de l’Université de Sherbrooke (CIDIS);  chercheuse associée à la  direction de la recherche de l’enseignement et de l’innovation du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Nord-de-l’île-de-Montréal; et professeure associée au Département de psychiatrie et d’addictologie de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal.

En 2021, elle remportait le Prix de la recherche et de la création, catégorie Sciences humaines et sociales de l’Université de Sherbrooke. Ce prix souligne annuellement une découverte, une publication scientifique ou une œuvre de création significative publiée au cours de l’année. En réunissant des contributeurs et contributrices d’expérience au sein de l’ouvrage collectif Mentaliser en contexte pédopsychiatrique : interventions thérapeutiques, la professeure Julie Achim propose le premier livre en français, à l’échelle internationale, consacré aux applications thérapeutiques de la mentalisation pour les enfants qui consultent en pédopsychiatrie et leurs familles.

Téléphone

(450) 463-1835, p. 61610

Liens vers publications

ResearchGate

Mots-clés

  • Mentalisation
  • Transition à la maternité
  • Relation mère-enfant
  • Conduites alimentaires
  • Santé mentale